Logo

L'addiction aux jeux

Biomarqueurs de la dépendance aux jeux d’argent en ligne

Les addictions aux jeux deviennent une problématique de Santé Publique donnant lieu à une demande croissante de soins, notamment depuis la légalisation en France en avril 2010 de la pratique du jeu en ligne, offrant une plus grande accessibilité aux jeux d’argent et de hasard. Le jeu en ligne concerne actuellement plus de 2 millions de français. Dans la population générale la prévalence du jeux compulsif est de 1,3%, avec des chiffres allant jusqu’à 17% dans la population de joueur en ligne, identifiant ainsi la pratique en ligne comme un facteur de risque pour les problèmes de jeu.

 

En France, le jeu pathologique a ainsi été inscrit dans le plan du ministère de la santé de 2006, avec le développement de deux axes : la prise en charge et la prévention. Des campagnes d’information ont été développées avec la mise en place d’un numéro d’appel téléphonique ainsi que d’un site web à disposition des joueurs et de leur entourage. Ces diverses mesures ont pour objectif d’orienter les joueurs vers des consultations spécialisées, financées spécifiquement dans chaque région par les Agences Régionales de Santé, et dont l’une des missions majeures est le repérage et la prévention auprès des joueurs à risque c’est-à-dire des joueurs rencontrant des problèmes d’addiction au jeu mais ne présentant pas encore tous les critères du jeu pathologique.

 

Cependant cette activité d’identification des sujets à risque est purement clinique et soumise à la subjectivité des intervenants. Les échelles d’évaluation clinique actuelles des jeux pathologiques utilisées pour objectiver au mieux les dépendances souffrent elles aussi de divers biais limitant l’objectivité des informations qu’elles fournissent et ne permettent pas de distinguer avec une efficacité suffisante les joueurs à faible risque des joueurs à haut risque de dépendance. Dans ce contexte, la nécessité de développer des outils para-cliniques permettant d’aider à identifier objectivement les personnes à risque s’avère indispensable.

 

L’objectif de ce projet est d'utiliser l'électroencéphalographie pour identifier des biomarqueurs de la dépendance aux jeux d’argent en ligne pour améliorer la discrimination entre des joueurs dépendants et à faible risque de dépendance.

 

Contacts :

 

Retour

Le CIC-1431 est certifié ISO 9001:2015 pour l'ensemble de ses activités.

CONTACTS

Coordonnateur:
Pr Emmanuel Haffen

Secrétariat:
Tel: 03 81 21 89 97
Fax: 03 81 21 85 22

CHU de Besançon
2, place Saint Jacques
25030 Besançon Cedex