Logo

L'auto-rééducation : informations et conseils

Contexte sanitaire Covid-19 et exercices d'auto-rééducation

L’accès à la rééducation est particulièrement difficile depuis le début de pandémie Covid-19. Que vous soyez dans le cadre des suites d’une infection aigue (Covid ou autre), d’une maladie chronique ou même dans un contexte d’inactivité, il est important de poursuivre un entretien respiratoire, articulaire et musculaire.

Cette présentation a pour objectif de vous proposer des exercices variés, réalisés par des professionnels de rééducation du CHU de Besançon et de l’Hôpital Nord Franche Comté, ainsi que par des étudiants en profession de la rééducation sous la supervision des instituts de kinésithérapie, d’ergothérapie et de l’UFR Santé de Franche-Comté. Ces exercices sont à réaliser en lien avec les professionnels de la rééducation vous suivant actuellement. De même au domicile, vos proches ou vos aidants peuvent vous soutenir et il est important de les impliquer avec vous dans cette démarche.

Des fiches d'entrainement à l'auto-rééducation

Si vous avez des questions à la lecture de ces fiches, n’hésitez pas à prendre contact avec votre soignant (médecin, kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste, professeur d’activité physique adaptée…), afin qu’il suive votre évolution, et vous aide le cas échéant.

Ces fiches ont pour but d’animer, de coordonner et de favoriser les échanges entre les différents acteurs de la filière de rééducation.

Nous insistons sur la régularité et la persévérance dans le cadre de cette auto-rééducation.

Les objectifs seront de maintenir votre capital musculaire et d’empêcher un éventuel enraidissement articulaire, de retrouver vos capacités cardio-respiratoires, et cela de manière quasi-autonome et en toute sécurité.
 

Vous pouvez choisir le chapitre ci-dessous que vous souhaitez travailler puis sélectionner les liens pour accéder aux différents exercices (fiches et/ou vidéos).

  • Le travail en endurance ou en aérobie a de nombreuses vertus, à la fois sur le versant physique, psychique ou cognitif. Sa réalisation doit être réalisée par toute la population à raison de 150min d’activité physique d’intensité modérée (marche ou marche rapide) par semaine ou 75min d’activité physique intense (course, escaliers) par semaine. Si vous ne pouvez pas réaliser les 150 minutes, faites ce que vos capacités permettent.

    Fiche 1.2 - Réentrainement à l’effort

  • L’entretien musculaire est un des piliers à respecter, notamment en période de maintien à domicile et surtout chez les adultes et personnes âgées. Le maintien de ce capital permet de limiter la dépendance future. Vous pouvez adapter les exercices en fonction de vos capacités et de votre tolérance à l’effort.

    Fiche 2.1 – Renforcement musculaire couché

    Fiche 2.2 – Renforcement musculaire assis

    Fiche 2.3 – Renforcement musculaire debout

    Fiche 2.4 – Optimisation neuro-musculaire

  • Si vous avez des difficultés à respirer avec notamment un encombrement bronchique le matin ou à d’autres moments de la journée, vous devez réaliser les exercices suivants. Dans le cas d’atteinte respiratoire récente sans encombrement bronchique, il pourrait être intéressant de réaliser les derniers exercices.

    Fiche 3.3 - Autorééducation travail de ventilation

    Fiche 3.4 - Autorééducation  amplitude du diaphragme

    Fiche 3.5 - Autorééducation toilette bronchique

    Fiche 3.6 - Désencombrement et nettoyage des voies aériennes supérieures

  • La rééducation et l’auto-rééducation sont des éléments indispensables dans le maintien des capacités fonctionnelles de patients atteints d’une pathologie neurologique centrale constitutionnelle ou acquise. Quelle que soit l’atteinte neurologique, le maintien des capacités musculaires, les étirements, le travail en aérobie, le travail de l’équilibre doivent être entretenus. En cas d’une dysfonction autour de la sphère oro-faciale et de la déglutition, des fiches sont à votre disposition afin de vous conseiller au mieux dans votre prise en charge.

    Fiche 4.1 - Fiches de conseils pour patients avec AVC

    Fiche 4.2 - Travail neuromusculaire pour patients avec atteinte extrapyramidale (ex Parkinson)

    Fiche 4.3 - Travail d’autorééducation des affections neurologiques

  • Beaucoup de personnes ont des atteintes de l’appareil locomoteur. Il est tout d’abord nécessaire de poursuivre les conseils donnés par vos thérapeutes. Pour la plupart des pathologies, il est délétère de mettre au repos vos segments de corps qui sont douloureux. Nous mettons à votre disposition des fiches d’auto-exercices pour vous permettre de poursuivre la rééducation.

    Par ailleurs, ne vous mettez pas en danger et respectez votre douleur si elle survient lors des exercices. Vous pouvez réaliser les exercices de façon progressive si la tolérance est médiocre.

    • Fiche 5.1.1 - Autorééducation dans patients lombalgiques

      Fiche 5.1.2 - Entretien dans le cadre des rachialgies

    • Fiche 5.2.1 - Gain d’amplitude au niveau du membre supérieur

      Fiche 5.2.2 - Travail de mobilité de l’épaule non opérée

      Fiche 5.2.3 - Maintien des amplitudes de l’épaule non opérée

      Fiche 5.2.4 - Autorééducation de patients opérés de la coiffe des rotateurs

      Fiche 5.2.5 - Autorééducation des fractures de coude

      Fiche 5.2.6 - Récupération d’amplitude au niveau du membre supérieur

  • Les exercices de rééducation sont importants à maintenir chez les adultes et personnes âgées, notamment en période de maintien à domicile. Les objectifs sont de réduire le risque de chute et de limiter la dépendance. Vous pouvez adapter les exercices en fonction de vos capacités et de votre tolérance à l’effort.

    Fiche 6.1 - Autorééducation des personnes âgées

    Fiche 6.2 - Autorééducation des troubles cognitifs de la personne âgée et maintien à domicile

    Fiche 6.3 - Travail d’entretien de patients en EHPAD

    Fiche 6.4 - Travail de renforcement musculaire chez la personne âgée

  • Vous avez des enfants ou nourrissons en situation de handicap ou avec une atteinte médicale du type atteinte neurologique périphérique ou centrale, neuromusculaire, vous pouvez retrouver des fiches d’auto-exercices.

    Fiche 7.1 - Autorééducation pour les enfants avec plagiocéphalie

    Fiche 7.2 - Autorééducation des déformations cypho-scoliotiques de l’enfant

    Fiche 7.3 - Autorééducation des enfants avec atteinte neurologique

    Fiche 7.4 - Prévention de l’amyotrophie chez l’enfant

    Fiche 7.5 - Autorééducation chez l’enfant paralysé cérébral

ATTENTION
Tous ces exercices doivent respecter les règles :

  • de non-douleur (en particulier musculaire)
  • de l’absence de fatigue anormale après la séance

Consignes générales : 

  • réalisez ces exercices de manière progressive et régulière 
  • écoutez votre corps : durant l’effort, si un essoufflement anormal, des palpitations surviennent : arrêter l’activité, reposez-vous, hydratez-vous (l’eau est la meilleure des boissons). 
  • respecter les consignes données par votre rééducateur habituel